L’hypnose est un état de conscience modifiée, c’est-à-dire qu’il ne correspond pas à l’état de veille classique. L’état hypnotique coïncide en effet avec cet instant de conscience où les choses apparaissent autrement. Dans cet état, il est possible de de s’affranchir de problèmes récurrents en adoptant une autre vision de la problématique, en travaillant sur le conditionnement du négatif pour se condtionner au positif ….

L’Ecole Française de Développement Personnel (EFDP) propose un cursus pour apprendre à maîtriser la technique de l’hypnose, dans le cadre d’une formation globale sur la relation d’aide.

Hypnose psycho-comportementale : outil au service de la relation d’aide

L’hypnose psycho-comportementale s’attache plus à mettre l’accent sur l’individu. Si l’EFDP est attentive à transmettre un savoir-faire technique sur la manière de créer un état hypnotique, elle s’évertue surtout à enseigner une méthode globale. Elle vise à transmettre les clés essentielles de la prise en charge du client, par la définition d’un objectif à atteindre. Le futur praticien doit être en mesure de gérer cette prise en charge, en dépassant la simple utilisation technique de l’hypnose, sous peine que l’accompagnement soit inefficace auprès d’une personne peu réceptive. Pour que le stagiaire devienne un professionnel sérieux et compétent pour la conduite d’une relation d’aide, la formation s’appuie sur la double transmission d’un savoir-faire et d’un savoir-être.

Hypnose psycho-comportementale : mobiliser les ressources internes

Le cursus apprend à accompagner la personne gênée ou bloquée par un problème persistant. En ce sens, celle-ci demeure actrice de la relation d’aide, le rôle du praticien étant de proposer des outils utiles pour remplir l’objectif préalablement fixé. L’hypnose fait partie intégrante du panel d’outils disponibles pour dévoiler les croyances ou postures intellectuelles qui perturbent l’accès au bien-être. Trouver cet épanouissement passe par la mobilisation de ses propres ressources internes, souvent insoupçonnées. Á moyen terme, le but est de faire basculer le client vers l’autonomie, sans faire trainer les choses dans la durée, ce qui est susceptible d’entretenir un flou néfaste pour la confiance, paramètre central dans la construction d’une relation d’aide aboutie.

Formation EFDP, flexible et innovante

En préambule de sa formation, l’EFDP interroge le stagiaire sur la conciliation possible entre son mode de vie et son activité professionnelle. Ces prérequis englobent la motivation, la persévérance, l’autocritique, la curiosité, le sens de l’organisation et de l’initiative. Si vous pensez correspondre à ces conditions, inscrivez-vous dans un cursus qui se structure en 8 modules. Ceux-ci déclinent les thématiques inhérentes à la pratique de l’hypnose psycho-comportementale, comme la relaxation, l’état de conscience modifiée, la pédagogie, les troubles d’ordre psychique (stress, névrose, somatisation psychose), l’anamnèse (élaboration de l’entretien esquissant la biographie du sujet), les techniques de l’hypnose, et la construction d’un protocole. Sachez que la formation proposée à l’EFDP est un cursus e-learning individuel via une plateforme d’apprentissage, incluant des cours en classes virtuelles, sous la responsabilité d’un formateur tuteur. Vous pouvez ainsi réserver vos cours à l’avance pour suivre le cycle de formation à votre rythme en fonction de vos disponibilités. Notez enfin que la formation s’étend sur une durée de 8 à 15 mois. Découvrez le détail de notre formation en hypnose

Sébastien BORCHI

Directeur EFDS-EFDP

Hypnothérapeute- sophrothérapeute – coach

0

Vous aimerez également

Le psycho-praticien certifié EFDP
EFDP : focus sur l’hypnose psycho-comportementale
Le coaching pour atteindre son objectif