Le psycho-praticien certifié EFDP

L’Ecole française de développement personnel propose une formation de 10 mois pour devenir psycho-praticien, c’est-à-dire un praticien spécialisé dans la relation d’aide. Le cycle de formation alterne les séances virtuelles à distance avec un enseignant référent, et des séminaires présentiels dans différentes villes (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux). A la fin du cursus, le futur praticien valide sa formation par l’obtention d’une certification, lui indiquant son aptitude à exercer en cabinet ou dans diverses structures.

Psycho-praticien et psychothérapeute : un peu de sémantique

Les termes sont souvent galvaudés, voire incompris. Sachez qu’un psycho-praticien est un psychothérapeute. Cependant, le titre de psychothérapeute a été légalement défini par la loi d’août 2009, dont le décret est paru en mai 2010.

Ainsi, le titre de psychothérapeute est désormais l’apanage uniquement des psychiatres, des médecins ayant réalisé des stages, des psychologues, et des psychanalystes ayant reçu une formation complémentaire, et des psychothérapeutes ayant exercé cette fonction depuis 5 ans minimum, et étant passés devant une commission.

Si certains dénoncent le fait que la loi a privilégié le savoir théorique à l’expérience personnelle, l’EFDP tout comme les autres fédérations s’adapte. La formation délivrée aboutit non plus au titre de psychothérapeute, mais à la dénomination d’une activité professionnelle, en l’occurrence le psycho-praticien.

Tout savoir sur la formation EFDP pour devenir psycho-praticien

Le cursus pédagogique mis en place par l’EFDP comprend 10 modules. La formation s’échelonne entre 10 et 15 mois pour s’adapter au rythme de chacun. En effet, l’EFDP souhaite faciliter l’accès à ses formations, ce qui implique notamment de bannir la discrimination géographique. Comme tout le monde ne réside pas à proximité d’une grande métropole française, l’EFDP a opté pour le e-learning, l’enseignement à distance via des cours virtuels.

Cela ne signifie aucunement que le stagiaire est lâché dans la nature. Un tuteur référent est à disposition du futur praticien, grâce à un système de classe virtuelle individuelle, nécessitant simplement une connexion internet. Une plateforme est également accessible, pour échanger avec d’autres étudiants, pour obtenir l’ensemble des cours dispensés, et pour demander tous les renseignements nécessaires.

L’idée complémentaire est d’adapter le rythme de travail au quotidien de chacun, là encore tout le monde n’ayant pas des disponibilités communes, selon sa vie privée et professionnelle. En outre, la formation comprend trois séminaires pratiques de 3 jours, au cours desquels les modules sont initiés.

Obtenir sa certification EFDP pour exercer le métier de psycho-praticien

Les formateurs sont attentifs à l’implication des stagiaires tout au long du cursus, tant le métier spécifique à la relation d’aide implique de la motivation, de l’écoute, et de la persévérance. Ces valeurs sont intégrées à l’évaluation finale, qui débouche sur l’obtention ou non de la certification.

Celle-ci englobe la validation écrite et orale des 10 modules, le bilan de 2 prises en charge de client, à effectuer durant les cours de formation, et l’élaboration d’un dossier de certification d’une quarantaine de pages.

En décrochant ce sésame, le futur psycho-praticien en relation d’aide disposera des connaissances théoriques, d’un savoir-faire technique, et d’un savoir-être éthique, lui permettant d’exercer cette profession.

Pour toute demande d’inscription, contactez-nous.

0

Vous aimerez également

EFDP : focus sur l’hypnose psycho-comportementale
Le coaching pour atteindre son objectif
Développer vos compétences professionnelles grâce au coaching personnel